Quelles zones du visage peuvent être aspirées ?

  • Les joues
  • Les bajoues
  • Le cou

Quels sont les modes d’anesthésie possible pour une lipoaspiration du visage ?

L’anesthésie locale est parfaitement adaptée aux aspirations isolées du visage. Néanmoins, pour les patientes anxieuses, une neuroleptanalgésie est possible. Une neuroleptanalgésie est une médication par voie intraveineuse qui vous permet de vous assoupir sans être endormi profondément et évitant la mise en place d’un tube dans la gorge.

Où sont les cicatrices ?

Les cicatrices mesurent 2 à 3 mm de longueur. Elles sont dissimulées sous le menton ou sous le lobule de l’oreilleet sont donc très peu visibles, pour ne pas dire complètement invisibles.

Quels sont les risques opératoires ?

Ils sont quasiment inexistants sur cette intervention. Le principe même de cette intervention étant une aspiration par création de tunnels sous la peau et non un vaste décollement de la peau, il ne peut y avoir ni hématome , ni infection.

Quelle est la durée de l’hospitalisation ?

Cette intervention est en général réalisée en chirurgie ambulatoire. En effet, vous entrez le matin et en ressortez deux heures après. Le temps de l’intervention n’est que de 30 à 45 minutes.

Quand peut-on apprécier les résultats de façon définitive ?

La graisse est remplacée dans les premiers temps par un oedème. Le résultat est appréciable après un mois ou deux. Ce n’est qu’après 6 mois que le résultat sera définitif comme après toute lipoaspiration.

Est-on marqué après une intervention ?

L’aspiration étant faite avec de minuscules canules, le traumatisme opératoire est mineur, et le « gonflement » lié à l’oedème modéré. Des « bleus » sont possibles mais rares. Ils disparaîtront après quelques jours.